Sporting Club Chinonais Rugby : site officiel du club de rugby de CHINON - clubeo

Chinon a attendu son heure !

11 décembre 2017 - 06:25

Trignac : 17 Chinon : 26

Dix minutes, dix petites minutes. C’est ce qu’il a manqué à Trignac pour venir à bout, on allait écrire à « boue » tant ce match s’est joué dans des conditions difficiles, d’une équipe de Chinon qui a fait parler sa supériorité physique dans le money-time.
« On est tombé face à une belle équipe qui s’appuie sur un gros pack, et qui dispose d’un banc supérieur au nôtre », explique Jean-Paul Christmann, l’entraîneur trignacais, conscient aussi de son équipe a subi la loi de Chinon à la touche.
Les Chinonais s’appuient sur un Cailleux de feu Deux essais de Cailleux (17e, 24e), qui avait profité des largesses de la défense brièronne, avaient mis Chinon sur de bons rails. « J’avais prévenu mes joueurs que sur un tel terrain ça pourrait se jouer sur des détails et qu’il faudrait être vigilant », souligne Franck Meunier.
A croire que les propos du coach de Chinon étaient tombés dans des oreilles de sourds, car c’est en tirant profit de deux fautes de mains de joueur chinonais à proximité de leur ligne de but que les Trignacais sont revenus à la marque. Virant même, grâce aux essais de Billard (30e) et Gouret (36e), en tête (14-12) à la pause.
Mais voilà, le RCT est joueur, peut-être un peu trop joueur. Et ce jeu à la main qu’il a produit en début de deuxième période s’est retourné contre lui en toute fin de match. « On peut légitimement avoir des regrets, on a fait trop de fautes en fin de rencontre », soupirait Jean-Paul Christmann.
Franck Meunier, lui, se réjouissait d’avoir vu son équipe, qu’il dirige avec Martial Carrière, « finir très fort, en étant réaliste dans les dix dernières minutes comme cela avait déjà été le cas il y a huit jours face à Auray ».
Les Sang et Or pointent à la quatrième place au classement, après cette victoire, à égalité avec Angers. Si le trio de tête paraît bien installé (Plouzané avec 51 pts, Tours avec 45 pts et La Baule avec 38 pts), la bataille s’annonce pour la quatrième place avec six équipes se tenant en 6 points.
Mi-temps : 14-12. Trignac : 2E Billard (30e), Gouret (36e), 2T, 1P Botscazo (60e). Chinon : 4E Cailleux (17e, 24e), collectif (72e), Lallemand (80e), 3T Harnagea.

NR

Commentaires

CHINON OVALIE CLUB